Activités bien-être : elles sont en ligne


Nous avons mis en ligne aujourd’hui les propositions liées aux séjours et aux activités bien-être.

Bien que cette dénomination soit maintenant présente partout et tout le temps, nous n’avons pas encore trouvé de mots qui soient aussi représentatifs de notre démarche.
Cependant, bien souvent et à nos yeux, le terme d’activités bien-être est un peu galvaudé.
En effet, les milieux de « l’épanouissement personnel », du « bien-être », du « coaching », fleurissent un peu partout. Surtout dans les milieux plutôt aisés, qui deviennent les cibles principales des professionnels du genre. Et si l’on sait que nous travaillons beaucoup sur la côte d’azur, quand on parle de milieux aisés les mots ne soulignent que peu la réalité.

Activités bien-être : Notre démarche

Ce qui nous intéresse ici, c’est une démarche accessible à tous et à toutes. Elle doit être efficace et partageable, favoriser l’autonomie et donc questionner la notion de « consommation ».
En effet notre objectif est que les personnes que nous rencontrons puissent s’approprier cette démarche et ces outils. Nous voulons qu’ils puissent appliquer et partager à leur tour la notion de plaisir du corps et de l’esprit sans avoir à vider leur porte-monnaie ni souscrire à un abonnement sur 20 ans.
Dans ce sens, la notion d’activités bien-être pourrait être remplacée par la notion de démarche de bien être.

Activités « bien-être » : Nos outils

Historique

Nos outils sont issus d’une vie vouée à la relation à l’autre.
François est animateur, éducateur, animateur sportif, praticien de massages certifié. Il prépare actuellement l’examen d’enseignant de Tai Chi Chuan.
François a rencontré durant ses différentes activités professionnelles des situations faisant émerger des questionnements riches, variés, facilitant son propre cheminement.
Il a favorisé tout au long de sa carrière la relation d’aide et d’accompagnement. Il avoue que c’est aussi très égoïstement, par soucis en s’intéressant à l’autre, d’aller à la rencontre de lui-même. Ainsi s’est créé un cercle vertueux, favorisant les rapports à l’autre et enrichissant chacun d’une intention bienveillante et évolutive.

Activités bien-être

Philosophie

C’est à travers le mouvement que François a choisi de favoriser sa démarche et ses actions. Évitant le trop plein de paroles (bien que bavard !), c’est à travers des supports relationnels qu’il favorise son accompagnement. Aider une personne à faire sa toilette ou à s’habiller ; favoriser l’autonomie d’une personne déficiente intellectuelle ou handicapée mentale en l’aidant à évoluer dans la vie en général (faire les courses, pratiquer une activité physique, trouver un travail, gérer sa relation au monde, partir en vacances…) ; accompagner des ados dans une démarche de vie autonome et pacifique (activités physique et/ou culturelles, démarches administratives visant à l’accessibilité au logement, gestion du temps libre et des loisirs, …) ; accompagner des personnes âgées dans leur quotidien, réaliser un massage, intervenir dans une formation, animer une atelier « réveil musculaire » ou  » auto-massage », sont autant de façon de questionner les valeurs qui nous sont importantes et de partager un regard, un sourire, une intention. Nous favorisons ainsi un partage d’expériences et, toujours, l’autonomie de la personne accompagnée.

Au delà du support relationnel, d’autres éléments sont importants, appartenant non à des techniques mais à des postures philosophiques.

Quel est notre rapport à la vie et à ses difficultés ? Comment nous positionnons-nous face aux problématiques qui se présentent ? Comment réussir à privilégier le sourire dans ses rapports à soi-même et à l’autre ? Est-il important de questionner notre façon de regarder notre monde ? Que signifie les notions de « valeurs », comment choisir celles que nous désirons cultiver, partager ?
A travers « soi », nous nous intéressons à « l’autre », par un prisme qui modifie les valeurs revendiquées par les sociétés modernes (consumérisme, compétitivité, immédiateté, communautarisme, sécuritarisme…) pour plutôt exprimer un rapport différent à nos besoins, à nos rapports à l’autre…

Notre démarche comprend tout cela, sans pour autant verser dans un prosélytisme prétentieux (enfin nous l’espérons !)
Notre intention est de partager nos questionnements et d’offrir nos sourires durant nos rencontres, puis d’espérer que les outils proposés et la posture présentée auront permis de redonner un élan aux personnes venues chercher un peu d’aide, quelques techniques, pour continuer à « aller bien » !

Concrètement

Si l’on en croit les règles martiales du Tai Chi Chuan ou des arts martiaux chinois en général, c’est le mouvement qui permet la vie.
Chaque art martial chinois comprend une posture de départ. Figée, cette posture n’a aucun sens. Comme pour le Yin et le Yang, c’est le mouvement qui permet la notion d’équilibre, de circulation, d’évolution, de réactivité, de prise de conscience, de rencontre, etc…

Ce sont donc des outils de mise en mouvement du corps et de l’esprit que nous présentons dans nos pages, à travers des massages, des réveils articulaires, des auto-massages ou la pratique du Tai Chi Chuan.

Laisser un commentaire