Séjour d’entreprise : géologie et archéologie


Séjour d’entreprise : Aventure humaine et géologie

Séjour d'entreprise
Le séjour d’entreprise « Géologie et archéologie » se déroule dans le parc du Mercantour, au sein de la zone archéologique de la Vallée des Merveilles. Destiné aux entreprises et comités d’entreprises, ce séjour intègre des éléments pédagogiques liés à une sensibilisation à la géologie et à l’archéologie. Ces éléments de formation font de ce séjour un stage dont le contenu, le lieu choisi pour son déroulement et les intentions de nos accompagnateurs/formateurs favorisent et renforcent le dépassement de soi, la cohésion de groupe et l’esprit d’équipe.
Le contenu pédagogique de ce stage vise à retracer l’histoire géologique de la vallée à partir de l’analyse du relief et des roches présentes en surface, à appréhender les grandes familles de roches et leurs caractéristiques à partir de l’étude des roches rencontrées : composition, structure, roches voisines et enfin à s’initier à l’archéologie à partir de l’étude des gravures de la Vallée des Merveilles.

vallée des merveilles
Le séjour d’entreprise Géologie et Archéologie fait évoluer ses stagiaires entre 2.000 et 3.000 mètres d’altitude, au cœur de la vallée des merveilles. Cette vallée présente environ 40.000 gravures datant du néolithique. Autour du Mont Bégo, culminant à 2 872 mètres d’altitude, ces gravures sont réparties sur environ 4.000 roches différentes dans des zones précises, protégées et interdites au grand public. Nos accompagnateurs ont reçu les formations et les agréments nécessaires pour vous présenter ces gravures, témoignages de la présence de l’homme d’il y a 5.000 ans.

Environnement et Hébergement

bandeau-tipi

  • Le séjour d’entreprise Géologie et Archéologie est un stage de terrain. Nous évoluerons dans le contexte montagnard présenté ci-dessus.
  • L’hébergement est situé au bord d’un torrent à 2.000m d’altitude. Notre camp vous accueillera dans des tentes individuelles, avec matelas légers. Un tipi collectif permettra de prendre les repas et de se regrouper en cas de mauvais temps.
  • Les repas seront réalisés collectivement à base de produits du pays auxquels nous ajouterons des plantes sauvages, que nous cueillerons aux alentours du camp.
  • Ce lieu est installé à l’orée du Parc national, non loin de la zone archéologique. Nous devons avoir un comportement irréprochable en termes de respect de l’environnement.
  • Aucun équipement en dur n’est aménagé. La nature nous offre les plus belles toilettes du monde et le torrent à l’eau limpide est notre salle de bain…
  • Les bagages sont acheminés sur le site par des ânes dont le groupe devra s’occuper durant le séjour (package, soins aux animaux…).
  • Durée du séjour : 5 jours – 4 nuits

Séjour d’entreprise : Les objectifs, le quotidien

Les objectifs

  • Favoriser le sens du collectif, l’esprit de solidarité et la cohésion au sein du groupe
  • Proposer aux stagiaires une alternance de phases d’information sur les sujets abordés (Géologie et archéologie) et des mises en situation où ils seront amenés à élaborer des interprétations sur le terrain.

Le quotidien

La vie au camp

bandeau-feu-de-camp
La vie au camp, de par la simplicité des installations (pas de toilettes ni de douches, équipement de cuisine très simple) nécessite de s’adapter à des conditions de vie différentes de l’ordinaire.
La participation de chacun et la responsabilisation de tous sont indispensables pour assurer la cohésion du groupe .
Lors du retour au camp en fin d’après-midi, il faut préparer le repas, ranger le matériel, s’occuper des ânes, ramasser du bois, faire la vaisselle dans le torrent, conditionner les poubelles…
Certains membres du groupe sont fatigués, d’autres moins. La gestion collective de toutes les tâches matérielles oblige à trouver une cohésion dans le groupe où chacun assume une part des responsabilités en fonction de ses capacités, des nécessités et de son état de fatigue.
De ce fait, cet équilibre est sans cesse remis en cause. La cohésion du groupe ne peut donc perdurer que par l’attention portée à l’autre, par la perception juste des besoins du groupe et par le développement du sens du collectif de chacun.

Durant la journée

bandeau-balade-de-groupe
Durant les journées, nous évoluerons hors sentiers, au sein de la zone archéologique, à plus de 2.000m d’altitude. La progression pour des gens peu habitués, parfois difficile et fatigante, doit permettre le développement de l’esprit de solidarité au sein du groupe.
Il est fréquent que l’un ou l’autre des stagiaires soit à un moment impressionné par le vide ou par la difficulté apparente d’un passage alors que d’autres ne présentent aucunes difficultés. Les niveaux de condition physique des stagiaires sont souvent disparates.
Durant certaines étapes nous devons porter l’eau que nous buvons en route. Certains boivent beaucoup et manquent d’eau, d’autres plus économes ou plus prévoyant en ont encore. Ainsi, chacun, à un moment ou à un autre est amené à se surpasser, mais aussi à se montrer tolérant vis-à-vis des performances de l’autre. En fonction de la qualité de l’aide mutuelle au sein du groupe, la progression peut devenir joyeuse, légère ou pesante, fastidieuse. Nos accompagnateurs tentent de guider l’évolution de chacun et du groupe afin de favoriser l’émergence de plaisir et de moments de qualité, même dans la difficulté.

Un accompagnement adapté

Au sein de la zone archéologique, les itinéraires qui s’offrent à notre disposition sont nombreux. Certains passent par des sommets ou des crêtes, sont abrupts et représentent des étapes assez longues. D’autres franchissent cols et vallons, plus aisés, plus bucoliques.
Les objectifs du groupe en termes d’itinéraire sont décidés collectivement en fonction du niveau du plus faible mais aussi en fonction de l’ambition que le groupe peut se permettre, sur le plan collectif. Ainsi, la solidarité entre les membres du groupe déterminera aussi les objectifs communs.

Contenu théorique

bandeau-archeologie

Géologie

  • La structure du globe terrestre : le noyau, le manteau, la croûte terrestre, la lithosphère et l’asthénosphère, la tectonique et la cinématique des plaques (fonctionnement, les zones de subduction, les dorsales et les failles).
  • La formation des Alpes : Les grandes étapes jusqu’aux paysages contemporains
  • Observations de terrain : les différents reliefs, géomorphologie des vallées glaciaires, lecture des phénomènes d’érosion, des glissements…
  • Etudes des roches affleurant.

Archéologie

  • Qu’est-ce que l’archéologie
  • Données historiques de l’évolution humaine
  • Le néolithique : les hommes, l’économie, de nouveaux enjeux, de nouvelles croyances.
  • La Vallée des merveilles, un site unique dans les Alpes : étude des influences et comparaison avec d’autres cultures du monde méditerranéen.
  • Etude des gravures et tentatives d’interprétation.

Pédagogie

Nous n’oublions pas qu’il s’agit là d’un séjour d’entreprise et non d’un séjour de vacances. Chaque soir est proposée une réunion avec tous les stagiaires. L’ordre du jour prévoit systématiquement un bilan de la journée, concernant les objectifs de formation (seront ainsi abordés le niveau d’assimilation des données théoriques, la qualité de la cohésion du groupe et de la solidarité entre les individus, l’état de la forme physique de chacun…).
Le programme du lendemain est élaboré collectivement en fonction du programme du stage (il y a du contenu incompressible) et des possibilités du groupe.
Il est proposé aux stagiaires une alternance de phases d’information sur les sujets abordés (Géologie et archéologie) et des mises en situation durant lesquelles ils sont amenés à élaborer des interprétations sur le terrain.
Un document écrit reprenant les points abordés durant le stage est remis aux participants.

Evaluation

A l’issue du stage, une évaluation est proposée aux stagiaires, visant à mesurer le ressenti des stagiaires concernant les objectifs du stage. Cette évaluation est conduite de façon individuelle puis de façon collective.
Les acquis théoriques concernant la géologie et l’archéologie sont mesurés à l’aide d’un questionnaire à questions ouvertes et fermées.
Une restitution de cette évaluation est transmise à l’issue du stage.

Les formateurs

Le stage est encadré en permanence par un géologue professionnel et un accompagnateur en montagne, partenaire du Parc National du Mercantour, spécialisé en archéologie et agréé par le laboratoire d’archéologie du Lazaret chargé de la recherche sur le site de la Vallée des Merveilles. Diplômé DEJEPS, il encadre des stages et formations depuis plus de 20 ans.

Détails pratiques, tarifs, accessibilité

Hébergement

chamois-dor

  • La veille du stage et le dernier soir, nous sommes hébergés à l’hôtel 3* du Chamois d’Or à Casterino, petit hameau de montagne situé à l’entrée du Parc National du Mercantour, en chambres de 2 personnes.
  • Durant le stage, nous logeons non loin du site archéologique en tentes de 1 personne. Les repas sont préparés et pris sous un tipi collectif ou en plein air selon la météo.

Tarifs du Séjour d’entreprise : Géologie et archéologie

850€/personne avec prise en charge à l’aéroport de Nice.
Prix indicatif, susceptible d’adaptation en fonction des prestations demandées et de l’évolution des nécessités de terrain.

Le prix inclut toutes les prestations énoncées ci-dessus, la fourniture du matériel nécessaire et les repas, vins et apéritifs compris.

Laisser un commentaire