L’univers du poète ferrailleur


Il était une fois une petite famille, un papa, une maman, un petit garçon, qui se promenaient, en Bretagne, à Lizio dans le Morbihan.
La veille, un errant, mendiant et troubadour, leur avait raconté une histoire.
le-poete-ferrailleur-4
Il était une fois un poète, un jeune homme rêveur et tailleur de pierres qui faisait du cinéma, vendait son cidre, cultivait sa terre…
Un jour, comme tous les jours, il était là, au milieu de ses tours ou dans son atelier, cultivant ses rêves, taillant le métal de la terre.
Il donnait vie à ses rêves, faisait corps à ses idées, récoltait des trésors perdus.
Perdue, errante, joyeuse et insouciante, la petite famille, au sortir de la forêt, vit un homme étrange monté sur une drôle de machine.
Plus loin, on pouvait distinguer des tours fantastiques, aux couleurs vives et joyeuses.
L’eau courait partout, chantante et rieuse.
bandeau-velo
L’homme pédalait pour faire battre les ailes de son oiseau de métal, haletant ses grincements au dessus de nos têtes.
Il invitait à visiter son rêve.
L’homme, la femme et l’enfant l’ont fait.
L’homme à pleuré. L’enfant à rit. La femme a compris.
Ils n’étaient plus perdus, ils s’étaient retrouvés.

Si jamais vous passez en Bretagne, dans le Morbihan, nous vous invitons à suivre ce drôle de bonhomme à vélo et à aller vous retrouver dans le rêve du poète ferrailleur.
Ce fut un moment intense, une reconnexion avec notre âme d’enfant, pour peu que nous nous en soyons éloignés.

Laisser un commentaire